Quelle est la meilleure alternative à une chaudière à fioul ?

Quelle est la meilleure alternative à une chaudière à fioul 

En suivant les actualités et informations, vous avez peut-être entendu parler des réformes gouvernementales par rapport au chauffage dans les habitations. Ces réformes prévoient la disparition de la chaudière à fioul. Et pour cause, ce système de chauffage est onéreux et polluant. Pour ne pas être pris de court, il vaut mieux prévoir dès maintenant le remplacement de votre chaudière. Découvrez dans cet article la meilleure alternative à la chaudière à fioul.

La chaudière à fioul pour les novices

La chaudière à fioul, comme son nom l’indique, utilise le fioul comme combustible. Cette combustion du fioul (qui est stocké dans une cuve de grande capacité) se réalise en présence d’oxygène, avec le brûleur comme élément déclencheur. Le brûleur permet la diffusion du fioul, car il est doté d’un gicleur.

Il existe deux types de brûleurs : le brûleur atmosphérique et celui à air pulsé (qui utilise un système de ventilation). La chaleur issue de la combustion du fioul va chauffer un circuit d’eau qui a son tour alimentera les radiateurs pour chauffer l’habitation. Cette même chaleur peut servir à la production de l’eau chaude sanitaire.

Les différents types de chaudières à fioul

Il existe plusieurs types de chaudières à fioul parmi lesquelles figure en premier lieu la chaudière à fioul classique. Ce modèle a donné naissance à d’autres modèles plus ou moins améliorés et performants. Il s’agit de :

  • la chaudière à basse température qui se calque sur le modèle original, mais à la seule différence qu’elle consomme moins de combustible (elle chauffe le circuit d’eau à une température en dessous de la normale) ;
  • la chaudière mixte qui permet à la fois de chauffer l’habitation et de produire l’eau chaude sanitaire ;
  • la chaudière à ventouse qui utilise l’air extérieur pour fonctionner ;
  • la chaudière cogénération, dotée d’un moteur à électricité ;
  • la chaudière à condensation qui réutilise la vapeur d’eau issue de la combustion pour réchauffer le circuit.

Quels sont les inconvénients de la chaudière à fioul ?

Plusieurs facteurs rendent l’utilisation de la chaudière à fioul assez désagréable. En première place, la combustion du fioul dégage une mauvaise odeur en raison de l’énorme quantité de gaz carbonique et de dioxyde de soufre qui en résultent.

De plus, le fioul représente une énergie fossile assez polluante et donc nocive pour l’environnement. Et tout ceci, c’est sans compter l’espace important qu’occupe la cuve de stockage du fioul et son coûteux approvisionnement.

Voilà quelques-unes des raisons principales qui ont amené le gouvernement à prononcer la disparition totale des chaudières à fioul au profit de systèmes plus économiques et écologiques.

Les alternatives à la chaudière à fioul

Si vous utilisiez la chaudière à fioul, il est grand temps de penser à la remplacer par un système plus performant, voire économique.

La chaudière au gaz

L’utilisation de la chaudière au gaz nécessite que votre habitation soit raccordée au réseau de gaz naturel. Elle utilise un seul appareil pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Avec ce système, vous pouvez économiser jusqu’à 20 % de votre consommation énergétique.

La chaudière hybride

Ce type de chaudière possède deux sources d’énergie ; une énergie renouvelable et une énergie secondaire d’appoint. Cette dernière vient en renfort lors des périodes de grand froid. Il existe plusieurs types de chaudières hybrides sur le marché.

La chaudière au bois

Le bois étant écologique, utiliser une chaudière en bois ne fera que faire du bien à l’environnement. De plus, pas de soucis à vous faire, puisque le bois existe en quantité suffisante sur le territoire. Cependant, la gestion des cendres peut s’avérer contraignante.

La chaudière électrique

Cette chaudière est particulièrement avantageuse, car elle ne nécessite pas de se raccorder au gaz naturel ni de se procurer une cuve de stockage. Elle ne prendra quasiment pas d’espace dans votre logement. Mais la dépense en énergie électrique risque d’être élevée si l’espace à chauffer est large.

La chaudière à électricité solaire

Cette chaudière est l’alternative idéale si vous vivez dans des régions particulièrement ensoleillées. Mais en période moins ensoleillée, il vous faudra un dispositif d’énergie complémentaire.

La pompe à chaleur

Ce système de chauffage est tout nouveau et est à tous égards, assez avantageux malgré le coût élevé de son installation. Il existe plusieurs types de pompe à chaleur : pompe à chaleur air/air, la pompe à chaleur air/eau, la pompe à chaleur géothermique, la pompe à chaleur hydrothermique. L’installation d’un de ces types de pompe à chaleur dépend de plusieurs critères dont votre région d’habitation ou encore de vos besoins en chauffage.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur est le suivant : elle ne nécessite pas de combustible, elle marche avec de l’électricité et utilise l’énergie renouvelable dans le sol, l’eau ou l’air pour la restituer sous forme de chauffage dans votre habitation. Il existe même des modèles de pompe à chaleur, qui en périodes de grande chaleur peuvent rafraîchir votre logement.

Vu le coût élevé de l’installation de ce système, des primes existent et prennent en charge jusqu’à 90 % du coût. Il existe d’ailleurs une prime qui permet de remplacer votre chaudière fioul par une pompe à chaleur à seulement 1 €. Vous devrez toutefois remplir certaines conditions pour en bénéficier. Mais tous les propriétaires de maisons qui fonctionnent à la chaudière à fioul sont concernés et ont droit aux primes de remplacement.

Leave A Comment

You May Also Like